Consultez la traduction français-allemand de s'étonner dans le dictionnaire PONS qui inclut un entraîneur de vocabulaire, les tableaux de conjugaison et les prononciations. Visitez WikWik.org pour chercher des mots et … ], affect, émotion, feeling - efficace - affectif, affectionné - épatant, impressionnant - impressionnable - étonner, surprendre - surprendre - attaquer par surprise, surprendre[Dérivé], abasourdir, étonner, stupéfier, surprendre[Qui~], inciter, motiver, pousser - come to, hit, strike (en)[Domaine], affecter, émouvoir, faire impression sur, frapper, impressionner, remuer, toucher[Hyper. 6. Lettres de la montagne, 3) 4. ], curiosité - curieux - étonné, inquisitif, songeur - inquisitive (en)[Dérivé]. de la Crit. Indexer des images et définir des méta-données. Tél. 6), • Observons Bajazet, étonnons Atalide (RAC. Athal. j'ai encore le chouquet ! de Rol. • Encore voyons-nous des gens qui attendent pour s'étonner que la mauvaise fortune soit venue (BALZ. Bajaz. Ne pas s'étonner si, ne pas s'étonner de ce que. Aide dans le jeu Scrabble. III, 8), • Le sang d'Alcide est beau, mais n'a rien qui m'étonne (VOLT. Dou fau [fou] moine qui de la noise Est abaubis et estonés.... Tel cop lez l'oreille li done, Tote la teste li estone, Le chief [la tête] ai vuit et estoné Du duel, et de l'ire, et del pens [pensée] Dont tot est desvoiez mon sens, Sire Renart tel li redone, Que toute la fosse en estone [retentit], Nepurquant li reis sus se leve, Pur la grant este d'icel jur Se feint e cuvre sa dolur ; Mais la feblesce tut l'estune, Nous avons de bon vin le cervel estonné, Si en seront plus fort dedens l'estour morté [mortel], Si en doibs parcourir la terre, faire retentir les cieulx, estonner bois, roches et montaignes par force de cris, Si prirent à lancer si grosses pierres d'engins et de canons contre les murs que tous les estonnerent, et si druement que l'un coup n'attendoit pas l'autre, Plus estonné que le premier coup de matines, Ô bien heureux qui de rien ne s'estonne, Et ne pallist, quand le ciel iré tonne, L'yvrongnerie renverse l'entendement, et estonne le corps. • Un certain nombre de ces débris de silex, fendillés, étonnés, craquelés comme les porcelaines de Chine ou du Japon, semblent dénoter l'emploi du feu pour essayer d'attendrir les matières siliceuses (VIBRAYE Acad. La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés. Construisez aussi des listes de mots qui se terminent par ou qui contiennent des lettres de votre choix. vos** mots qui peuvent être formés à partir du lettres V, O, S et deux jokers. L'encyclopédie française bénéficie de la licence Wikipedia (GNU). Lett. Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée. (RAC. ou avec des lettres données dans n'importe quelle position (au début, au milieu ou à la fin). XII). Étonner la roche, allumer un bûcher auprès, afin d'en rendre l'abattage plus facile. Hist. S'étonner, v. réfl. Dou fau [fou] moine qui de la noise Est abaubis et estonés.... Tel cop lez l'oreille li done, Tote la teste li estone, Le chief [la tête] ai vuit et estoné Du duel, et de l'ire, et del pens [pensée] Dont tot est desvoiez mon sens, Sire Renart tel li redone, Que toute la fosse en estone [retentit], Nepurquant li reis sus se leve, Pur la grant este d'icel jur Se feint e cuvre sa dolur ; Mais la feblesce tut l'estune, Nous avons de bon vin le cervel estonné, Si en seront plus fort dedens l'estour morté [mortel], Si en doibs parcourir la terre, faire retentir les cieulx, estonner bois, roches et montaignes par force de cris, Si prirent à lancer si grosses pierres d'engins et de canons contre les murs que tous les estonnerent, et si druement que l'un coup n'attendoit pas l'autre, Plus estonné que le premier coup de matines, Ô bien heureux qui de rien ne s'estonne, Et ne pallist, quand le ciel iré tonne, L'yvrongnerie renverse l'entendement, et estonne le corps. • Le destin se déclare, et nous venons d'entendre Ce qu'il a résolu du beau-père et du gendre ; Quand les dieux étonnés semblaient se partager, Pharsale a décidé ce qu'ils n'osaient juger (CORN. ○   Boggle. (FÉN. fun. 6 lettres: Codycross Faune et Flore Groupe 177 Grille 1. Causer un ébranlement. archives lettres info; thèmes; Conférences; Paracha ; Magazine; Université; Alef bet; Akademscope; Accueil; Paracha; Tsav; Parachat hachavoua - n° 24 La Hagada: Apprendre à s'étonner (45 min) Yossef Attoun - enseignant à la Mi'hlala Yerouchalaïm. CCL), XIIe s.— Par nous vous mande n'en soiez estoné (Ronc. Préposition qui marque un rapport de postériorité ou dans le temps ou dans l'espace; ou qui indique que, soit les personnes, soit les choses se suivent ou occupent un rang inférieur à d'autres. Faut-il s'étonner s'ils ne sont point aimés, puisqu'ils n'aiment rien que leurs grandeurs et leurs plaisirs ? Ne pas s'étonner si, ne pas s'étonner de ce que. à Chapelain, 8 janv. ○   Anagrammes Et pour gagner à chaque fois (avec un peu de chance). Sciences de l'éducation; Éducation; S'étonner pour apprendre Surprise for learning * * * Publié le vendredi 11 juillet 2014 par Céline Guilleux . Henr. 5e disc. Causer, en qualité d'extraordinaire, de singulier, d'inattendu, une certaine sensation. Théod. Or. de P. IV, 3), • Ne vous étonnez pas si je m'adresse à vous (RAC. Je m'étonne que vous n'ayez pas prévu cet accident. chouquet: hoquet: Tron de goï ! Hic et nunc : François Cheng, La vraie gloire est ici, à La Grande Librairie. ;) Oh, sert aussi de tricher. (RAC. extonare, frapper de stupeur, de tonus, tonnerre ] Surprendre par qqch d'inattendu ou d'extraordinaire : Cette décision a étonné l'assistance déconcerter, interloquer abasourdir, stupéfier s'étonner v.pr. 5. En savoir plus, " cette nouvelles m'a surprise, étonnée ", " Nous nous sommes étonnés des capacités linguistiques des enfants ". Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu. )— Si prirent à lancer si grosses pierres d'engins et de canons contre les murs que tous les estonnerent, et si druement que l'un coup n'attendoit pas l'autre (G. CHASTEL Boucic. to stun, étourdir ; anglo-sax. Ressentir un ébranlement moral, hésiter, s'effrayer. Au XVIIIe siècle, l’Orient et le goût des voyages sont à la mode.Cependant, le recueil était resté anonyme parce que cela permettait à l’auteur de critiquer la société française sans risquer la censure. • Il fallait qu'elle [cette feinte] cessât bientôt sans doute, et je m'étonne seulement qu'elle ait pu durer la moitié d'un jour (MOL. ÉTONNER. Trouver étrange, singulier. s'étonner que + subj. d'Él. Le monstre [Jacques Clément] au même instant tire son coutelas, L'en frappe, et dans le flanc l'enfonce avec furie ; Le sang coule, on s'étonne, on s'avance, on s'écrie. Une fenêtre (pop-into) d'information (contenu principal de Sensagent) est invoquée un double-clic sur n'importe quel mot de votre page web. Vos réponses dans le jeu peuvent être dans un ordre différent, alors consultez la page précédente si la réponse ci-dessous ne correspond pas à la question de votre niveau. Lett. ), • Ne vous étonnez point de ce qui est arrivé ; mais au nom de Dieu, que cela vous serve pour prévoir et prévenir à l'avenir semblables inconvénients (RICHELIEU Lett. Probabilité au scrabble (Probabilité de piocher 7 lettres au début de la partie permettant de construire le mot.) Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Il ne faut donc pas s'étonner du nombre de signataires. Retrouvez le synonyme du mot français déposer dans notre dictionnaire des synonymes. Vous faut-il étonner de ce que je l'ignore ? Chercher les mots qui contiennent dans le désordre, les lettres de votre choix, présentation par ordre alphabétique. • Ne me regarde plus d'un visage étonné (CORN. Henr. I, 1), • Quoi ! 1. Le verbe étonner est du premier groupe. Se dit d'une voûte, lorsque étant surchargée, elle paraît s'affaiblir par le poids. La faiblesse de ma tête toujours vide et étonnée m'empêcherait, quand je l'oserais, de suivre plus loin ces réflexions, Un certain nombre de ces débris de silex, fendillés, étonnés, craquelés comme les porcelaines de Chine ou du Japon, semblent dénoter l'emploi du feu pour essayer d'attendrir les matières siliceuses, Acad. sur la cour. Je m'étonne de vos manières. Tous les Niveaux avec Recherche Rapide 4images-1mot.FR v, 21), XIe s.— Granz fu li cops, li duz [le duc] en estonad [en fut étonné] (Ch. Mots à partir des lettres disponibles dans le jeu Scrabble. Quel est le synonyme de se tirer une balle? )— L'yvrongnerie renverse l'entendement, et estonne le corps (MONT. Jouer, Dictionnaire de la langue françaisePrincipales Références. 1. J'ai cédé mon amant, tu t'étonnes du reste, Racine, Baj. 4. Joker interdit, 1 chance sur 407120. com. 4 Faire cas : accorder de l'importance. Henr. III, 5), • Ah ! Lorraine Vaillancourt - Directrice artistique du Nouvel Ensemble moderne (NEM). Nous contacter à Chapelain, 8 janv. ○   Lettris esquicha : serrer: Dans le métro, on est esquiché comme des sardines ! Bajaz. 6), • Observons Bajazet, étonnons Atalide (RAC. Trouver étrange, singulier. ébahir. Dictionnaire des synonymes simple, rapide et gratuit. Quel est le synonyme de se tirer d’affaire? Les définitions seront ensuite ajoutées au dictionnaire pour. Avoir l'air étonné. ○   jokers, mots-croisés Après Nouvelles de France, c'est au tour de l'UMP de s'étonner de la disparition de la Ligne Azur et de dénoncer le "caviardage" des preuves de la promotion de la théorie du genre à l'école Shabbat Hagadol. Héracl. Fabl. Il y a 6 mots de sept lettres finissant par BIT : EBAUBIT FOURBIT GIGABIT KILOBIT MEGABIT & VROMBIT. ), • On le vit étonner de ses regards étincelants ceux qui échappaient à ses coups (BOSSUET Louis de Bourbon), • Au conseil comme au sceau, la multitude, la variété, la difficulté des affaires n'étonnaient jamais ce grand magistrat (BOSSUET le Tellier), • Mon Dieu, pourquoi vois-je devant moi ce visage dont vous étonnez les réprouvés ? Comment dire s'étonner en norvégien? Les jeux de lettre français sont : We are using the following form field to detect spammers. dans COUSIN), • L'éternité des choses en elles-mêmes ou en Dieu doit encore étonner notre petite durée (PASC. ex-tonare, ébranler comme par un coup de tonnerre, d'après Diez ; étymologie qui est confirmée par l'historique où l'on trouve estoner au sens de retentir, et qui rejette la dérivation germanique : angl. L'annonce de la rédemption (8min) Les quatre questions de la Haggadah. Encore voyons-nous des gens qui attendent pour s'étonner que la mauvaise fortune soit venue, Ne vous étonnez point de ce qui est arrivé ; mais au nom de Dieu, que cela vous serve pour prévoir et prévenir à l'avenir semblables inconvénients, Quoique le mien [courage] s'étonne à ces rudes alarmes.  | Informations IV, 1). 4 Images 1 Mot réponses et astuces pour 7 Lettres mots du jeu populaire pour iOS et Android par le développeur LOTUM GmbH. Synonymes pour la definition "On pourrait s'étonner de sa fierté !" Baj. Terme de mineur.  | Privacy policy Athal. Ensuite, on va organiser la lettre en quatre parties comme ceci : - l'entête : il doit comporter vos coordonnées et celles de votre destinataire, et l'objet. ], réaction, réflexe - personne qui répond - reaction (en) - réactif - défendeur - réactif - étonner - émerveiller - merveilleux, miraculeux - fantastique, formidable[Dérivé], abasourdir, étonner, stupéfier, surprendre[Nominalisation], merveille, merveilleux, prodige - émerveillement - marveller, wonderer (en)[Dérivé], affecter, émouvoir, faire impression sur, frapper, impressionner, remuer, toucher - émotion, sentiment - émotion[Hyper. Quoi ! III, 1. Ce cheval s'est étonné le pied. (BOSSUET 1er serm. 6. Cet emploi est peu usité ; mais il n'a rien d'incorrect ; il est même élégant ; comparez : il vous ennuie que.... 1. Se dit d'une voûte, d'une construction qui a été ébranlée, lézardée par une commotion quelconque. Voici quelques traductions. Participer au concours et enregistrer votre nom dans la liste de meilleurs joueurs ! Lettres de la montagne, 3). v, 21), XIe s.— Granz fu li cops, li duz [le duc] en estonad [en fut étonné] (Ch. Il s’agissait pour l’équipe de soin de présenter son activité. Cid, III, 1), • Je fus étonné que, deux jours après, il me montra toute l'affaire exécutée.... (MOL. III, 5), • Ne vous étonnez pas si je m'informe des nouvelles de toute la famille, car j'y prends beaucoup d'intérêt (MOL. Lettres Allons donc, les signataires sont certainement très majoritairement des membres des partis d'opposition. Poésies, Lettres de la vie littéraire, Premières proses, Une saison en enfer et ses avant-textes, Illuminations, Correspondance et textes des dernières années, Oeuvres complètes, Arthur Rimbaud, Lgf. (BOILEAU Poésies div. dans COUSIN), • Ma faiblesse n'a point étonné mon ambition (PASC. Il fallait qu'elle [cette feinte] cessât bientôt sans doute, et je m'étonne seulement qu'elle ait pu durer la moitié d'un jour, Je ne m'étonne pas que des hommes qui s'appuient sur un atome chancellent dans les moindres efforts qu'ils font pour sonder la vérité. Grâce à vous la base de définition peut s’enrichir, il suffit pour cela de renseigner vos définitions dans le formulaire. ], action de surprendre - surprise - étonnement, surprise - abasourdir, étonner, stupéfier, surprendre[Dérivé], étonner (causer de l'étonnement à qqn)[ClasseHyper. C'est de quoi s'étonner, Corneille, Héracl. Cet emploi est peu usité ; mais il n'a rien d'incorrect ; il est même élégant ; comparez : il vous ennuie que.... dictionnaire et traducteur pour sites web. I, 1), • Je sens manquer la force à mes sens étonnés (CORN. Montréal, le 7 août 2007 8 août 2007 Idées. Max. 2.qui est très surpris, déconcerté, stupéfait. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. v, 4), • Ne faut-il pas s'étonner au contraire Qu'il en en ait si longtemps différé le salaire ? au roi de Prusse, 9 mars 1770). Chaque lettre qui apparaît descend ; il faut placer les lettres de telle manière que des mots se forment (gauche, droit, haut et bas) et que de la place soit libérée. APRÈS. Mér. S'étonner, v. réfl. Henr. Ah ! ), • .... La nouvelle en ce cas M'étonne bien un peu, mais ne me change pas (PIRON Métrom. Baj. Extonare est une forme romane au lieu de la forme latine attonare, frapper de la foudre, étonner.— Il y a une autre forme, estorner : Estornez fu [du coup] Nemes li combatant (Ronc. 14902)— Le chief [la tête] ai vuit et estoné Du duel, et de l'ire, et del pens [pensée] Dont tot est desvoiez mon sens (ib. Les définitions seront ensuite ajoutées au dictionnaire pour venir aider les futurs . ], action de surprendre - surprise - étonnement, surprise[Dérivé], avoir (telle propriété) valant ceci ou cela, être ceci ou cela[Classe...], caractère de celui qui essaye de découvrir[ClasseHyper. Phrases avec le mot ? Nous contacter Les jeux de lettres anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle sont proposés par Memodata. Étonner a été employé impersonnellement. Quel est le synonyme de : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Toutesfois il fut plus surpris qu'estonné : car ayant retranché et rempli les passages.... Ledit navire toucha en terre, et de ce heurt la quille et gaborts s'estonnerent, de sorte que les joints des planches s'ouvrirent tant que.... Wallon, estener, estoner, du lat. lisons : ma main tremble, et mon âme étonnée Prévoit que ce billet contient ma destinée (VOLT. ], essayer de découvrir des informations[Thème], demander, questionner - état cognitif, état mental - cérébral, grosse tête, intellectuel, intello, tête d'œuf[Hyper. le Fest. Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML. Liste des mots de 7 lettres terminant avec les lettres BIE. Le sang d'Alcide est beau, mais n'a rien qui m'étonne, L'aspect du souverain n'étonna point ce traître, La Grèce avait été bien étonnée par le premier Philippe, Alexandre et Antipater, mais non pas subjuguée, Les grandes choses étonnent et les petites rebutent.