43, No. Les pays les plus transparents sur le commerce des armes légères seraient les États-Unis, la France, l’Italie, la Norvège, le Royaume-Uni et l’Allemagne. Les chercheurs travaillant sur la violence armée pourront encore postuler à des financement NIH via le canal général, où ils seront en concurrence avec des milliers de demandeurs sur d'autres projets[41]. Elles apparurent en Chine au VIIIe siècle avec les « lances de feu » (Huo Sang), sorte de lance-flammes à l’efficacité pratique restreinte sur un champ de bataille (mais plus large pour ses qualités incendiaires). Aux Etats-Unis, on compte plus d'un meurtre par arme à feu toutes les heures, soit presque 28 homicides par jour ou encore 10 129 meurtres en 2018 (compteur). Les détenteurs d’armes à feu aux Etats-Unis tuent six fois plus qu’au Canada, 15 fois plus qu’en Allemagne et près de 50 fois plus qu’en France. nécessaire]. Baker, Jeanine et Samara McPhedran (2007). Les décès par arme à feu augmentent très fortement dès l'âge de 10 ans jusqu'à 50 ans où ils atteignent leur valeur maximale (269 décès). Hung C.K (1990). D'après une étude de l'ONU sur des données de 2012, le taux d'utilisation d'armes à feu pour commettre des homicides était de 41 % dans le monde, 66 % en Amérique, 28 % en Afrique et en Asie, 13 % en Europe, 10 % en Océanie [47]. Statistiques sur le nombre d'armes enregistrées au système d'enregistrement des armes à feu (SIAF), par mois, depuis le 29 janvier 2019; 2. La culture du meurtre par arme à feu semble donc être bien installée en Amérique, pas seulement aux États-Unis, et proportionnellement à la population, moins aux États-Unis que dans de nombreux autres pays. Utilisées pour la chasse, certains sports, le crime[1],[2] et la guerre, elles ont été sources de nouveaux types de blessures et séquelles, et de profondes mutations dans les doctrines militaires[3]. Create lists, bibliographies and reviews: Your request to send this item has been completed. Le taux brut de décès par arme à feu correspondant était de 4,4 pour 100 000 en 1999, avec environ 10 fois plus d'hommes que de femmes tués par arme à feu cette année-là (2 332 hommes tués pour 275 femmes)[70]. Cette réaction est une déflagration lorsque le fonctionnement de l'arme est normal, ce qui signifie qu'elle progresse dans la charge à une vitesse subsonique, même si elle produit des gaz plus rapides. La violence par arme à feu a été banalisée par les guerres, puis à grande échelle par le cinéma et la télévision, certains jeux vidéo pouvant favoriser une « déréalisation de la violence »[16],[17] notamment parce qu'on n'y meurt jamais vraiment et que le personnage du joueur peut ressusciter[18], et aux États-Unis par la facilité d'accès et de détention au domicile (notamment dénoncée par Michael Moore [19]). Annu Rev Public Health. 2. Travail et Santé, 44-50. Comme pour d'autres formes de violences[21] et les homicides en général[22], il existe une géographie et une épidémiologie du risque de mort par arme à feu[23]. Ces citoyens respectueux de la loi utilisent des armes pour se défendre des criminels 2,5 millions de fois chaque année, soit à peu près 6850 fois par jour. Morts par armes à feu pour 100 000 habitants (en 2014) par rapport à la part de la population adulte en possession d'une arme à feu (en 2013). Rapportée à l'indicateur « nombre de morts », d'après les bases de données de la recherche publique, la recherche sur la violence par arme à feu est aux États-Unis le second thème de recherche le moins financé, derrière la mortalité par les chutes, les accidents de circulation ou même les empoisonnements (et de manière générale les blessures issues de violences font l'objet de moins de recherche (et de publications) que les autres sources de mortalité)[32]. Le contrôle des armes à feu y est influencé par le lobby des armes à feu (National Rifle Association, NRA), qui s'appuie sur la seconde partie du second amendement de la Constitution américaine, en omettant de rappeler sa première partie (qui le contextualise en rappelant qu'il vise à permettre l'existence d'une communauté armée désignée comme « milice bien organisée »[64] destinée à protéger un « État libre »[65]) ; Il est aussi facile de se déplacer avec une arme. Les plus grands importateurs (ceux dont la valeur annuelle importée s’élevait à au moins 100 millions de dollars) : États-Unis, Allemagne, Arabie saoudite, Égypte, France et Pays-Bas. En 2014, le Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès dénombrait 1594 décès par arme à feu répartis en 24 accidents, 89 homicides, 1102 suicides et 379 causes indéterminées. basy […], le capitaine possédait certaines connaissances pratiques en médecine, il n’était pas embarrassé pour soigner une blessure d’arme à feu. Ainsi, les lois canadiennes C-51 (1977), C-17 (1991) et C-68 (1995) votées pour améliorer le contrôle des armes et mieux prévenir les homicides ont eu un effet positif avec une réduction de 5 à 10 % (selon les provinces) des homicides). Les pays où le nombre annuel moyen d'homicides par arme à feu, relativement à la population, est le plus élevé, sont : le Honduras (56 homicides pour 100 000 habitants), le Salvador (42/100 000) et la Jamaïque (39/100 000). "5 à 10 millions de nouveaux propriétaires d'armes à feu aux États-Unis" "J'ai vu qu'il y avait environ 5 à 10 millions de nouveaux propriétaires d'armes à feu aux États-Unis. En 2 ans (de 2002 à 2004), plus de 60 états ont laissé faire ou soutenu des transferts de type « irresponsables » en direction de 36 pays [réf. Seules 228.000 de ces armes ont été exportées, selon les statistiques les plus récentes du Bureau fédéral de l'alcool, du tabac et des armes à feu (ATF). La proportion de l'énergie chimique d'une charge propulsive de cartouche contemporaine convertie en énergie cinétique lors d'un tir varie entre un cinquième et un tiers environ, le gros du reste l'étant, de façon à peu près équivalente, d'une part en chaleur des gaz (sans utilité directe pour le tir sinon celle de permettre et d'accompagner la réaction) et, d'autre part, en élévation de la température de l'arme, en particulier de son canon. Ces armes sont de catégorie C et nécessitent un permis de chasse ou une licence de tir en cours de validité. Il y a trois ans, nous signions dans ces pages un texte décrivant l’ampleur de la mortalité par arme à feu aux États-Unis. En 2008, en moyenne 10,38 personnes étaient tuées par balles (intentionnellement ou non) pour 100 000 habitants – soit près de 30 000 morts sur l’année. Vienne (Autriche), 21 Octobre 2019 - l'Office des Nations Unies contre les Drogues et le Crime (ONUDC) a, pour la première fois, publié des statistiques en matière de trafic illicite d'armes à … De 2010 à 2015 il y a eu 8 592 homicides par arme à feu par an (moyenne sur 5 ans), soit plus de cinq fois le taux du Canada voisin[9]. On observe ensuite une diminution de leur nombre jusqu'à 64 ans, puis un nouvel accroissement jusqu'à 80 ans. Statistiques sur les armes à feu : tableaux mis à jour. Divers travaux conduits dans d’autres pays avaient déjà suggéré qu’un tel temps de latence pouvait apaiser certaines des pulsions violentes et criminelles suscitées par la colère, de même que certaines pulsions suicidaires, notamment chez les adultes jeunes de sexe masculin (avec d’un « délai de réflexion » de 28 jours imposé par la loi avant l'achat d'armes à feu) selon une étude australienne de 1995[48]. Les moins transparents : Bulgarie, Corée du Nord et Afrique du Sud qui n'ont fourni aucune information, ni preuve. 36:5-19. Le forum des gens libres qui aiment les armes à feu, le tir et la collection. Research and Statistics Division.\" ; Export to EndNote / Reference Manager(non-Latin). Rapport de recherche (Canada. Cette réduction a été plus nette pour les homicides commis par fusils de chasse et carabines. La dialectique du projectile: Notions de balistique terminale: Forum: traumatismes par arme à feu. Statistiques sur les armes à feu - tableaux mis à jour / [Par] Kwing Hung. Ces fusillades semblent en augmentation (383 en 2016 contre 333 en 2015 selon Gun Violence Archive)[9]. Les auteurs de l’étude ont comparé les taux d’homicide par arme à feu selon le délai légal de livraison (qui selon les États américains, quand il existe varie de 2 à 7 jours)[49]. L'effet sur les techniques de siège et de fortification est alors fondamental, les plus hautes murailles, gages d'invulnérabilité auparavant, deviennent les plus vulnérables, et l'on doit repenser l'art de protéger une position. De même pour la Chine (3 armes à feu pour 100 habitants) et le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique (1 arme pour 100 habitants). 3. Dans les armes à feu modernes, les projectiles contiennent leur propre mélange déflagrant, enfermé dans le fond d'un étui ou d'une douille. Rapporté au risque d'être tué par balle, ce facteur de mortalité devrait attirer des subventions de recherche bien plus importantes et susciter un nombre de publications scientifiques beaucoup plus élevé. Elle est élevée dans certains pays même en temps de paix. Selon le journal Science : « les directeurs des instituts des NIH tiennent fermement à ne pas renouveler leur programme de recherche ciblé sur les armes à feu », c'est-à-dire à mettre fin à l'initiative de recherche née en 2012 sur la violence armée, bien qu'au moins une trentaine de membres de la Chambre des Représentants des États-Unis aient au contraire exhorté les NIH à prolonger cette initiative, rappelant que rien qu'en 2015, cette forme de violence a blessé sur le territoire des États-Unis plus de 80 000 personnes (dont 60 000 survivant à des tentatives de meurtre ou blessures par balle perdue, ainsi que 3 700 personnes ayant survécu à une tentative de suicide par arme à feu). Les auteurs plaident pour que cette disproportion soit levée, d'autant qu'une part importante de cette mortalité est une mortalité évitable[34]. [ Gustave Aimard, Les … Le contenu de la partie utile peut grandement varier (selon le type d'utilisation de l'arme) : Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans l'Union européenne (740 millions d'habitants dans 25 pays, soit plus du double qu'aux États-Unis) « seules » 18 personnes meurent par jour par balle, et dans 75 % des cas il s'agissait d'un suicide, d'après le Flamish Peace Institute[9]. Ce texte s’est appliqué immédiatement dans tout le pays, imposant à 19 états jusqu’alors sans périodes d'attente de les imposer. Il y a entre 265 et 357 millions d'armes à feu aux Etats-Unis soit plus que d'habitants (317) en 2016. Dès janvier 2017, l'administration Trump semble avoir au moins gelé le dispositif d'aide à la Recherche mis en place sous l'égide de Barack Obama après la tuerie de l'école primaire Sandy Hook. Des données de 52 pays à moyens et hauts revenus — non soumis à des conflits civils — tenant un compte précis indiquent que pour une population combinée d'environ 1400 millions de personnes, environ 115 000 sont tuées de la sorte, chaque année[60]. Department of Justice. Selon les statistiques officielles, il y a davantage en circulation dans le pays que d’habitants. 200 personnes ont été tuées en moyenne chaque jour aux États-Unis en 2016[24] ; en 2014, 10 945 personnes ont été tuées par balles dans ce pays (l'équivalent de la population d'une ville de plus de 10 000 habitants) et environ 65106 autres blessées[24]).